Statuts, Chartes et Règlement intérieur

La Charte des valeurs

La charte des valeurs de Femmes 3000 a pour vocation de renforcer le sentiment d’appartenance à l’association Femmes 3000. Fédératives, ces valeurs se reflètent dans sa culture, ses méthodes de travail et le comportement de chaque personne qui adhère à l’association Femmes 3000.

Cette charte a pour but de formaliser les règles déontologiques que chaque membre de Femmes 3000 partage et s’engage à respecter et de faire émerger une identité collective, source de motivation et d’engagement.

La charte des valeurs rassemble six valeurs ; quatre furent choisies lors d’une séance de travail participatif avec les délégations régionales et deux autres sont issues d’un travail en concertation avec les membres du conseil d’administration. Elles sont :

  1. La bienveillance (liberté d’expression et convivialité)
  2. La solidarité (partage et réseau)
  3. La confiance (confiance et respect)
  4. L’audace (esprit d’initiative et d’innovation)
  5. L’intégrité (transparence, confidentialité, neutralité et indépendance)
  6. L’engagement (respect des droits – engagement sociétal)

Pour les comprendre et les interpréter dans le contexte de Femmes 3000, ces six valeurs sont définies et illustrées par quelques exemples de comportement souhaités par les membres de Femmes 3000 dans leurs rapports associatifs et leurs relations interpersonnelles.

BIENVEILLANCE, pour soi et envers les autres, entre les membres des délégations régionales et de la fédération nationale, quelles que soient leurs idées, leurs opinions et leurs initiatives ; il s’agit de  respect mutuel, d’écoute et d’acceptation des différences de point de vue.

Ainsi nous désapprouvons et nous nous abstenons de toute forme de violence verbale ou physique, nous faisons preuve de courtoisie dans nos discussions. Nous sommes attentifs à notre communication verbale et non verbale; nous ne portons aucun jugement discriminatoire et nous formulons des critiques constructives.

SOLIDARITE, au sens d’entraide et de soutien moral. Le réseau Femmes 3000 encourage l’entraide entre les femmes.

Nous partageons nos informations et nos expériences de manière à accroître les possibilités d’accès des femmes à tous les niveaux du monde professionnel ; nous partageons nos buts et nos actions avec d’autres réseaux, grâce à l’action des commissions spécialisées et nous pouvons ainsi intervenir auprès des pouvoirs publics comme une véritable force de propositions.

CONFIANCE : le but est de créer les conditions permettant aux femmes de croire dans la valeur de leur potentiel, de faire preuve d’assertivité et de courage pour vaincre les stéréotypes. 

Il s’agit de s’appuyer sur le collectif composé des délégations régionales et de la Fédération nationale pour développer coopération, cohésion et solidarité. Nous reconnaissons et valorisons le travail accompli par les membres de l’association, en accord avec l’objet de l’association. Femmes 3000 incite les candidatures féminines aux postes à responsabilité dans les instances publiques et privées. La Fédération met en place une démarche de retour d’expériences et d’évaluation des actions menées par les délégations dans le respect des statuts et des objectifs de l’association.

AUDACE :  il s’agit ici de faire évoluer le projet associatif, d’oser, de faire preuve de créativité en imaginant de nouveaux événements et de nouvelles initiatives issus de retours d’expériences, sans avoir peur de rompre avec nos habitudes et nos certitudes.

Cela signifie au quotidien que nous faisons preuve d’initiative et d’innovation pour appuyer concrètement toute action en faveur des femmes, que nous nous faisons entendre pour valoriser leurs initiatives et dénoncer les situations qui leur sont préjudiciables.

INTEGRITE, au sens de l’indépendance de la Fédération qui ne représente les intérêts d’aucune communauté, d’aucun parti politique ou groupe de pensées ou d’opinions. C’est protéger la liberté d’expression dans le respect des statuts de l’association.

Enfin, l’appartenance et l’adhésion à Femmes 3000 ne peut, en aucun cas, servir un but commercial ou une fin politique quelconque, ces finalités personnelles étant totalement proscrites et contraires à l’objet et à l’esprit des statuts de la Fédération.

ENGAGEMENT ET ENGAGEMENT SOCIETAL : il s’agit de promouvoir l’égalité des chances et d’intégrer les préoccupations sociales, environnementales et économiques dans nos activités.

Notre engagement vise la reconnaissance des femmes et de leurs talents Chaque membre de l’association s’engage individuellement dans la mission de Femmes 3000 et suit les actions mises en place dans sa région et au niveau national, dans la mesure de ses possibilités. Nous tendons vers un équilibre entre la vie privée et la vie professionnelle. Nous nous engageons en matière de développement durable. Nous donnons priorité à l’intérêt général sur l’intérêt particulier.

Cette charte des valeurs représente notre ADN. Elle est le reflet des orientations de notre Fédération, celles d’un réseau solidaire et bienveillant qui valorise et encourage les femmes à agir dans tous les domaines de la vie publique et sociale, celles de femmes et d’hommes engagés et audacieux assumant leurs différences afin de promouvoir la diversité et la parité, de mettre le cap sur la véritable place des femmes dans  une société plus équitable !

 

 

La Charte du développement durable

 

Le troisième millénaire est un siècle d’espoir dans lequel les « Femmes 3000 » sont actrices : Le « Développement Durable », ou « Sustainable Development »  a été énoncé dans le rapport Brundtland en 1987, par la première ministre norvégienne du même nom, comme un développement qui tient compte du bien-être des futures générations.

« Femmes 3000 » souscrit à cette philosophie politique qui passe par un échange et une coopération entre la femme et l’homme, dans un esprit d’humanisme et d’entente.

Dans « Développement Durable » il y a tout d’abord le développement, celui des capacités des individus dans des conditions d’égalité, de fraternité et de liberté, selon nos principes républicains.

Chaque individu doit pouvoir se constituer un capital personnel qui correspond aux droits de l’Homme et de la Femme : la santé, l’éducation, le travail et la formation, la liberté de mouvement et de décision, l’intégrité physique et morale. Pour atteindre ensuite un niveau « acceptable » de « bien-être » l’individu doit pouvoir accéder à la justice, à la participation au pouvoir politique et économique, au statut et au respect de sa personne.

Dans nombre de pays en voie de développement ces principes des droits de l’Homme et de « bien-être » ne sont pas appliqués dans l’égalité, ainsi que malheureusement encore, dans beaucoup de pays  riches.

Dans « Développement Durable » il y a aussi durable.

Qui dit durable dit responsable, capable d’accepter la différence, de se montrer tolérant, d’avoir une sensibilité à l’environnement (responsabilité environnementale) et une attitude modérée face au pouvoir (responsabilité économique), sans comportement de domination.

« Femmes 3000 » est convaincue que la responsabilité environnementale et économique au sein d’une société passe par la responsabilité sociale.

Il importe donc de mieux répartir et partager les temps et les tâches professionnelles et familiales. Ce rééquilibrage demande de comptabiliser ou de rémunérer, ainsi que de valoriser certaines activités plus traditionnellement attribuées à la femme. Il demande aussi à ce que le monde du travail soit conciliable avec la vie familiale.

Cela permettra, d’une part de rendre les femmes plus présentes et plus responsables dans les structures de pouvoir ; d’autre part d’amener les hommes à prendre leur vraie place dans la vie privée, domestique et familiale.

Contact

Laissez-nous un message !

DEVENEZ MEMBRE

Pour devenir membre de Femmes 3000

cliquez-ici

Archives